dimanche 20 août 2017

Chronique : Le Royaume de Tobin, intégrale, tome 3 de Lynn Flewelling

Résumé :


Selon une ancienne prophétie, le royaume de Skala connaîtra la paix et la prospérité aussi longtemps qu'une reine guerrière en occupera le trône. Mais l'usurpateur compte bien mettre un terme, en éliminant toutes les prétendantes à la couronne. Pour protéger Tobin, l'ultime héritière d'une longue lignée de souveraines, une sorcière use d'une magie ancienne et interdite pour la transformer en garçon mais à quel coût !

Mon avis :


Et voilà, j'ai terminé cette dernière intégrale du Royaume de Tobin, pleinement satisfaite mais un peu triste quand même de ne plus retrouver les personnages de cette aventure.

Pour rappel, voici mes avis (très positifs) sur le tome 1 et le tome 2.

Pour ceux qui ont terminé la lecture du deuxième tome, vous savez que Tobin retrouve sa forme originelle et se transforme définitivement en femme pour incarner le rôle pour lequel il est né : devenir la reine Tamir.

C'est sans compter sur le fait que son cousin Korin ne l'entend pas de cette oreille et une guerre est enclenchée : le camp de Korin, qui pense que Tobin est un menteur et qui est sceptique quant à la légitimité de son accession au trône. Puis, il y a les alliés de Tamir. Tout ceci se met en place, toujours très finement, avec de la magie, des complots, des révélations, des énigmes lancées par les oracles, des morts et des amours.

Cette dernière intégrale se concentre surtout sur 2 points :
- Comment la reine Tamir va réussir ou échouer à obtenir le trône ?
- Comment va évoluer la relation entre Tamir et son chevalier Ki ?

J'ai aimé suivre ces deux tableaux, équitablement répartis dans la narration et les dialogues. Les questions qui sont soulevées sont intéressantes. En filigrane, les questions du genre (homme/femme), de la sexualité (hétéro, homo et trans) sont abordées, analysées. Je dirais aussi que si l'action est prenante et que je ne me suis pas ennuyée dans ma lecture, la fin reste un peu cousue de fil blanc. Et en même temps, c'est pas bien grave puisque c'est tout à fait satisfaisant pour moi, qui déteste tellement me sentir frustrée par une lecture.

Cet été, j'ai terminé Le Royaume de Tobin, une série fantastique pour adultes que j'ai beaucoup beaucoup aimé et que je recommande forcément aux amateurs du genre. Peut-être pas aux initiés qui pourraient s'ennuyer d'un schéma un peu classique avec une fantasy médiévale, une quête rythmée par les scènes épiques.


Ma note :




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire