vendredi 14 octobre 2016

Chronique : Ne touchez à rien de Bezian et Simsolo

Résumé :


Maison à vendre...
vraiment peu chère.
Seule condition pour l'acheter :
ne toucher à rien.
Quel est le prix à payer pour une parole non tenue ?

Mon avis :


Ne touchez à rien est une bande-dessinée qui raconte l'histoire d'une belle demeure bordelaise et de son secret. Les anciens propriétaires, grands amateurs de taxidermie, ont décidé de se faire empailler à leur mort. Par testament, ils ont exigés que les futurs acquéreurs de la maison ne touchent à rien, ni aux animaux empaillés qui font le décor de cet hôtel particulier, ni à leurs cadavres installés comme s'ils prenaient éternellement le thé sous la verrière, ni au baobab dans le jardin.

Plongés dans une ambiance sombre et gothique, les lecteurs suivent les histoires des différents habitants de la maison depuis 1890 jusqu'aux début des années 2000. Chaque occupant sera soit soumis à la malédiction soit il aura droit à quelque chose de merveilleux, selon sa personnalité et le fait qu'il respecte ou non LA condition.

En plus de l'histoire des personnages, nous suivons l'évolution du quartier dans lequel se trouve la demeure et l'évolution de la ville de Bordeaux. 

Dois-je préciser que j'ai adoré cette lecture, autant pour l'ambiance que pour le dessin, les décors, les toilettes des dames et leurs coiffures. D'origine bordelaise, j'ai d'autant plus apprécié découvrir ma ville dans cette bande-dessinée et voir les changements du port de Bordeaux et l'aménagement des quais. Les dessins sont fidèles à l'architecture bordelaise et j'y ai reconnu quelques quartiers !

Comme pour moi, cette bande-dessinée plaira aux amateurs de maisons avec une histoire, d'ambiances lugubres, de la fin du XIXème siècle et de la Belle Époque.


Ma note :  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire