dimanche 21 août 2016

Testament, tome 2 : Alouettes de Jeanne-A Debats

Résumé :


Je m’appelle Agnès, et je suis orpheline. Ah ! Et sorcière, aussi. Mon oncle m’a engagée dans son étude notariale. Ne croyez pas que le job soit ennuyeux, en fait, ce serait plutôt le contraire. En ce moment, tout l’Alter Monde est en émoi à cause d’une épidémie de Roméo et Juliette. Imaginez : des zombies tombant amoureux de licornes, des vampires roucoulant avec des kitsune, des sirènes jurant un amour éternel à des garous. Et tout ce beau monde défile dans notre étude pour se passer la bague au doigt. Mais la situation commence à sérieusement agacer les hautes autorités. Et comme l’Alter Monde n’est pas Vérone, à nous de faire en sorte que cette fois l’histoire ne se termine pas dans un bain de sang...

Mon avis sur le tome 1
 

Mon avis :


Ravie de retrouver Agnès et toute sa clique que j'avais beaucoup aimé dans le tome 1, c'est avec enthousiasme que j'ai ouvert ce second tome.
Assez aisément on se retrouve dans ce Paris du futur pas si différent de celui que nous connaissons si l'on ne tient pas compte de toutes les créatures fantastiques qui y vivent plus ou moins secrètement.

Premier point positif, j'ai trouvé les sentiments et la transformation physique d'Agnès tout à fait crédibles après les déconvenues auxquelles elle a fait face dans L'Héritière. Elle qui était si mince se retrouve maintenant avec un certain embonpoint, elle ne le vit pas très bien mais s'en accommode tout comme la gente masculine. Ce détail et bien d'autres le long du roman soutiennent la cause féminine et c'est quelque chose que j'ai apprécié.

Dans ce second tome, l'histoire tourne autour d'un étrange phénomène : des couples de créatures censées ne pas s'entendre défilent à l'étude notariale de l'oncle Géraud pour se marier. Phénomène très étrange, calqué sur le modèle de Roméo et Juliette où chaque couple finit par aboutir sur une mort de l'un des amants si on laisse faire. Personnellement, je n'ai pas été emballée plus que cela par ce modèle à la Roméo et Juliette car ce n'est pas une histoire que j'apprécie. J'ai d'ailleurs trouvé qu'il y avait beaucoup de citations. Plus que l'histoire en elle-même, c'est surtout les personnages qui m'ont plu au travers de leur caractère, leur répartie, les liens et les sentiments qui les unissent. Un personnage m'a cruellement manqué et il me tarde de le retrouver (sans doute dans le troisième tome), il s'agit d'Herfauges : le vampire très méchant qui rêve de croquer Agnès.

Je crois savoir que le ton de l'auteur devait être interprété à la légère puisque Jeanne-A Debats a laissé une dédicace sur mon exemplaire (commandé sur le site d'ActuSF) dans laquelle elle disait que Roméo et Juliette était l'histoire la plus drôle. Bon, je suis totalement passée à côté de cet aspect et en même temps, comme je le disais, je ne suis vraiment pas sensible à cette tragédie shakespearienne.

En définitive, j'ai été très satisfaite de retrouver les personnages et de les voir évoluer, en revanche, je n'ai pas adhéré à l'intrigue en elle-même. Pour autant, le sentiment général qui ressort de cette lecture est plutôt positif puisque je l'ai lu en très peu de temps. A vous de juger.


Ma note :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire