dimanche 22 novembre 2015

Chronique : Récits du Demi-Loup, tome 1 : Véridienne de Chloé Chevalier

Résumé :


Au bord de l’implosion, le royaume du Demi-Loup oscille dangereusement entre l’épidémie foudroyante qui le ravage, la Preste Mort, les prémisses d’une guerre civile, et l’apparente indifférence de son roi. Les princesses Malvane et Calvina, insouciantes des menaces qui pèsent sur le monde qui les entoure, grandissent dans la plus complète indolence auprès de leurs Suivantes. Nées un jour plus tard que les futures souveraines auxquelles une règle stricte les attache pour leur existence entière, les Suivantes auraient dû être deux. Elles sont trois. Et que songer de la réapparition inopinée du prince héritier, Aldemor, qu’une guerre lointaine avait emporté bien des années auparavant ? Avec lui, une effroyable réalité rattrape le château de Véridienne, et le temps arrive, pour les Suivantes et leurs princesses, d’apprendre quels devoirs sont les leurs.


Mon avis : 


Comme expliqué dans le résumé, nous suivons à travers cette lecture, deux princesses : Malvane et Calvina et trois Suivantes : Cathelle, Nersès et Lufthilde. Nous les suivons, dans ce premier tome, de leur naissance à leur vingt ans. Nous apprenons comment se nouent leurs liens, comment évolue leur amitié. En parallèle, nous suivons les intrigues de la cours de Véridienne.

Je ne vais pas y aller pas quatre chemins, j'ai trouvé les 2/3 du livre d'un ennui épouvantable. L'auteur nous force à participer aux chamailleries de cinq enfants, à celles des comtes et de leur roi, à celles du roi et de son épouse la reine Malvamonde, etc. Quatre points de vue nous permettent de suivre tout cela, loin de donner du rythme au récit il l'alourdi, le rend pénible et c'est ainsi que j'ai mis une semaine pour lire un peu plus de 200 pages et moins d'une journée pour atteindre un total de 376.

Tout l'intérêt de ce tome introductif est dans le dernier tiers du livre. C'est là, qu'enfin, ma curiosité s'est éveillée car bien des choses intéressantes s'y passent. Enfin, les cinq jeunes femmes prennent consistance, se développent et j'ai senti que de vraies intrigues allaient se jouer. Pour ce qu'a révélé la fin du roman, je lirai le second tome. C'était loin d'être gagné au départ, vous l'aurez compris.

Seconde chose, je suis très fâchée contre l'éditeur Les moutons électriques qui se permet de vendre son livre 19.90 euros alors que, clairement, le travail éditorial est bâclé. Si le format et la mise en page sont soignés, gare aux coquilles omniprésentes. Je trouve honteux, notamment vis-à-vis de l'auteur, de laisser partir un livre à peine corrigé à l'impression.

Pour conclure, ces Récits du Demi-Loup est le premier roman de Chloé Chevalier, il en a les défauts, à savoir, de réelles longueurs, des passages qu'auraient pu couper l'éditeur mais des idées brillantes, je dois l'avouer. Je le conseille à ceux qui veulent donner sa chance à l'auteur car, finalement, la fin laisse à penser une suite pleine de rebondissements.  


Ma note :
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire